Commercial, un métier d'avenir

Commercial, un métier d'avenir

Samuel Lebain est directeur général délégué d’Unifer Environnement, une entreprise normande spécialisée dans le traitement des déchets industriels implantée au Havre (Seine-Maritime) et relaie le message.
Selon lui, « 5 000 postes de commerciaux sont à pourvoir en Normandie ».

Pourquoi publier un tel manifeste, aujourd’hui ?

Le gouvernement, dans sa volonté de relance de l’économie, évoque certains métiers qu’il juge porteurs de croissance. Celui de commercial n’est jamais cité. Les Dirigeants commerciaux de France constatent que ce métier souffre d’un déficit d’image.

Des préjugés « qui nous collent à la peau »

Le commercial est vu comme quelqu’un de peu fiable, prêt à tout pour vendre, quitte à ne pas honorer la demande de son client et à perdre définitivement sa confiance. C’est un très vieux préjugé qui nous colle à la peau », estime Samuel Lebain.

La réalité du métier est pourtant différente. Les consommateurs d’aujourd’hui, sous l’effet de la révolution internet, sont devenus des acheteurs hyper informés, avisés, et de plus en plus compétents. La fonction commerciale s’est parallèlement réinventée et occupe un rôle essentiel pour la croissance de l’activité des entreprises. C’est ce que décrivent les dirigeants dans le manifeste.

À qui s’adresse le manifeste ?

Au plus grand nombre. Nous l’adresserons bien évidemment aux autorités gouvernementales. Mais nous avons publié une version gratuite sur internet pour intéresser les scolaires, les étudiants, et leurs parents. Nous voulons prouver que ce métier offre de belles carrières, bien rémunérées. Et qu’il s’agit d’un métier d'avenir et plein de responsabilités.

Le commercial, aujourd’hui, doit être un bon technicien. Il est, dans le conseil, et dans la construction d’une relation de longue durée avec son client. Nous voulons convaincre la jeunesse de s’inscrire dans les filières adaptées pour accéder au métier.

Les entreprises en recherche de candidats sont nombreuses. Mais elles ont du mal à trouver des profils adaptés et formés.

 

Combien de postes sont à pourvoir en France, et en Normandie ?

Sur la base d’une étude réalisée par les Dirigeants commerciaux de France, on estime à 100 000, le nombre de postes à pourvoir en France. En Normandie, nous l'évaluons à 5 000.

Quels sont les profils recherchés ?

La fonction commerciale recrute dans tous les secteurs d’activités et à tous les niveaux, de Bac +2 à Bac +5. Au Havre, avec l’arrivée de nombreux acteurs comme Areva, Alstom, EDF, nous constatons que de plus en plus de profils commerciaux sont recherchés. La logique de l’axe Seine, qui se met en place, conforte cette tendance.

Le profil de commercial à l’export est aussi très recherché. On n’en parle jamais et pourtant, il y a une vraie fierté à réussir à vendre du « Made in France » à l’étranger. C’est un peu la faiblesse de la France : ne pas bien réussir à se vendre à l’export.

Lire l'article complet sur le site de l'auteur
19/02/2015

Vidéos associés

    |  
  • Commercial à tout prix
  • par Paul Constans
  • 02 mn 49
  • 3429 vues
    |  
  • Mon métier commercial
  • par Lycée Pierre Lescot (Paris-75)
  • 03 mn 10
  • 3731 vues

 

Fiche métier

observatoire des métiers

Commercial vendeur / Commerciale vendeuse

Une vente qui s'effectue soit par téléphone, par correspondance ou soit par l'animation d'une surface de vente. Il s'agit de proposer une solution globale assortie de services.