Fleuriste et Saint-Valentin : une histoire d'amour

Fleuriste et Saint-Valentin : une histoire d'amour

Saint-Valentin : origine et traditions

   L'origine de la Saint-Valentin remonte au XIVème siècle, dans les contrées anglaises, où les croyances populaires voulaient que les oiseaux choisissent ce jour précis pour s'apparier. Au fil des siècles, la tradition anglo-saxonne s'est répandue comme une trainée de poudre à travers le monde, popularisant ainsi la fête que l'on connaît aujourd'hui. La coutume veut que les couples partagent en ce jour un moment ensemble, s'échangeant mots doux et cadeaux, dont la fameuse rose rouge, symbole de l'amour et de la passion. Ainsi, c'est près de 200 millions de roses qui sont vendues le 14 février dans l'Hexagone. Selon certaines études, 73% des hommes choisiraient d'offrir un bouquet à leur âme soeur en ce jour particulier. Pour les fleuristes, ce chiffre représente plus d'un tier des ventes annuelles de roses ! 

Découvrir le métier de fleuriste

   Bien que la Saint-Valentin soit un jour-clé dans l'activité du fleuriste, son travail continue chaque jour de l'année. À la croisée du travail d'artiste, de commerçant et d'horticulteur, le fleuriste est un professionnel des fleurs : roses, orchidées, lys, pivoine... Le fleuriste joue avec les couleurs et les odeurs, et compose des bouquets uniques pour toutes les occasions. Il doit veiller à s'approvisionner en fleurs fraîchement coupées chaque matin, et s'adapter aux exigences de chaque saison. Le fleuriste doit également avoir une véritable fibre commerçante pour conseiller et vendre aux clients. Il doit donc avoir des connaissances en commerce pour fidéliser la clientèle, gérer les stocks, suivre les commandes, minimiser les invendus, etc... Certains fleuristes choisissent de s'installer à leur compte et d'ouvrir leur propre boutique, tandis que certains travaillent sous franchise avec de grands groupes comme Interflora, Monceau Fleurs ou Florajet.

Devenir fleuriste

   Pour se former au métier de fleuriste, de nombreuses voies sont possibles : CFA, lycée professionnel, centre de formation... Du bac pro au Bac+2, les formations au métier de fleuriste sont bien représentées. La voie royale étant de suivre à la sortie de la 3ème un CAP Fleuriste, qui permet de devenir employé d'une boutique. Pour ouvrir sa propre boutique, les étudiants doivent continuer leur formation en intégrant un Brevet Professionnel ou un Brevet de Maîtrise de niveau bac+2. Les formations de fleuriste enseignent la biologie, l'horticulture, les mathématiques, l'art ou encore le sport (et oui, le métier de fleuriste est un métier assez physique !). Les formations peuvent être suivies en alternance, en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation.

  Devenir fleuriste, c'est proposer aux clients des bouquets pour toutes les occasions de la vie, et ainsi leur permettre d'exprimer les sentiments les plus profonds aux êtres chers. Alors pour cette Saint-Valentin 2020, dites-lui avec des fleurs !

Lire l'article complet sur le site de l'auteur
14/02/2020

Vidéos associés

      |  
  • EREAlise Toi grâce au CAP Fleuriste...
  • Fleuriste
  • 03 mn 45
  • 2559 vues
  •  1  "j'aime"
      |  
  • La Main Verte
  • Horticulteur / Horticultrice
  • 03 mn 00
  • 3976 vues
  •  0  "j'aime"

 

Fiche métier

Fleuriste

Le/la fleuriste cultive des fleurs et fait de sa culture son commerce. Il/elle peut être salarié ou travailler à son compte. Certains fleuristes sont uniquement des revendeurs, et ne cultive pas les plantes. Néanmoins ils doivent composer les bouquets, arranger les tiges, et embellir les créations pour proposer à la clientèle la fleur parfaite.